Actu RSI : un effort pour améliorer la protection sociale des architectes indépendants

Le régime social des indépendants (RSI) n’a pas très bonne presse, est souvent décrié. Des efforts ont pourtant été fournis cette année pour une protection sociale des chefs d’entreprise plus solide, pérenne et efficace. Le point à l’attention des architectes dirigeants d’agence…

compta-architectes-rsi-protection-sociale

Le RSI plus proche des architectes assurés

L’année 2015 a conforté le RSI comme deuxième régime de protection sociale en France. « Nous sommes une partie intégrante de la Sécurité sociale », souligne ainsi Gérard Quevillon, président national du RSI. L’objectif est notamment de rétablir la confiance des architectes assurés.

Dans cette perspective, l’accueil téléphonique a été entièrement réinternalisé, permettant une plus grande qualité de réponse. Et cent médiateurs ont été installés sur l’ensemble du territoire pour favoriser les échanges avec les assurés.

Un récent décret en date du 21 février 2016 prévoit en outre une forte recomposition du territoire des caisses régionales du RSI afin d’optimiser la qualité de service rendu aux architectes dirigeants d’agence.

 

Des relations simplifiées entre le RSI et les architectes indépendants

Le nouveau calendrier des cotisations a permis une simplification des rapports entre le régime social des indépendants et les architectes chefs d’entreprise. L’impact sur la trésorerie des agences est bien réel. Deux exemples d’innovations :

  • les architectes peuvent désormais connaître, à l’occasion de leur déclaration de revenus, le montant de leurs cotisations annuelles et les droits acquis pour la retraite ;
  • en outre, le télépaiement des cotisations est aujourd’hui proposé aux architectes assurés, en plus du prélèvement ou de l’acquittement par chèque.

 

Bon à savoir

i

Les règles de calcul des cotisations sociales sont aujourd’hui plus faciles d’accès.

Sur proposition du RSI, la loi de financement de la Sécurité sociale pour 2016 est venue simplifier les barèmes concernés.

 

Une couverture sociale plus protectrice pour les architectes chefs d’entreprise

Le RSI entend se mobiliser pour la protection sociale des architectes indépendants, il s’attache à faire avancer leurs droits sociaux. Ainsi par exemple, la lutte contre la désinsertion professionnelle est privilégiée avec le déploiement d’un plan de prévention du maintien en activité des travailleurs indépendants afin d’anticiper les situations à risque.

Le RSI estime également avoir progressé dans le repérage précoce et la détermination des niveaux de fragilité de ses assurés les plus âgés pour prévenir leur perte d’autonomie dans le cadre d’un programme d’action pour une retraite indépendante.

Laisser un commentaire

Top
Tweetez
Partagez