La transmission d’une agence d’architecture entre associés et salariés

Le départ à la retraite d’un dirigeant architecte peut être synonyme d’un chamboulement dans une agence d’architecture avec des conséquences non négligeables. Il peut s’agir d’une perte de chiffre d’affaires donc de clients, voire de départs de salariés. En cela, une transmission de l’agence aux salariés peut être une solution intéressante si le dirigeant accepte l’idée de laisser la roue du navire aux suivants. Voyons ainsi quelle est la meilleure manière de transmettre une agence d’architecture entre associés et salariés.

La volonté du dirigeant

Tout part de la volonté du dirigeant qui doit se faire à l’idée de prendre sa retraite tout en décidant que l’agence continue à vivre malgré tout. Alors que vous avez passé toute votre vie à fonder votre agence, il est maintenant l’heure de la passation.

Le choix du repreneur en interne, entre obligation législative et stratégie

Trouver le repreneur idéal est le nerf de la guerre pour une transmission réussie. Un travail collaboratif entre le dirigeant sortant et ses équipes managériales est nécessaire. Le choix du repreneur émane non seulement d’un feeling entre mais aussi et surtout s’appuie sur de solides compétences dans le sens où ce dernier devra contribuer à la croissance de l’agence. Le repreneur est finalement le gendre idéal qui devra plaire aux salariés mais aussi aux partenaires financiers , banques…
Force est de constater qu’il est favorable de proposer en premier lieu la reprise de l’agence en interne par ses salariés. Encore faut-il comprendre les motivations des repreneurs : quelle stratégie ? Cherchent-t-ils la rentabilité de l’agence avec éventuellement une revente à la clé ? Quels sont les axes et forces de l’agence qu’ils souhaitent développer ?

L’importance de l’accompagnement

C’est parce qu’il est au mieux préparé psychologiquement que le cédant sera apte à accompagner un salarié dans la reprise de l’agence. Ce duo à former nécessite de vous atteler à certaines étapes précises dans l’accompagnement pour une bonne transmission vis-à-vis des équipes et des clients.

Comprenez donc que de multiples facteurs entrent en jeu lors de la passation. Des aspects juridiques, financiers sans oubli les barrières psychologiques, nous sommes forts d’une expérience d’une dizaine d’années dans la matière. Parlons-en !

Laisser un commentaire

Top
Tweetez
Partagez