De vous à nous, réflexions sur cette digitalisation qui guette notre relation client

La digitalisation touche tous les secteurs y compris le nôtre. Force est de constater que la relation avec nos clients peut s’en ressentir. Faut-il voir en cette digitalisation un duo ou un duel avec notre relation client ?
Mobilisons-nous pour garder en tête cet intuitu personae cher aux valeurs de notre Cabinet et ainsi savoir dans quel écosystème nous souhaitons évoluer demain.

LA DIGITALISATION, UN PARADOXE DE DESHUMANISATION

La mise en place de la déclaration sociale nominative (DSN) – et plus globalement la dématérialisation – bouleverse rythmes de travail et process anciennement établis. Le rôle de saisie et de l’ensemble des méthodes de tenue comptable s’automatise et s’accélère. Ce phénomène de la digitalisation implique entre autres tracking constant et flux massif d’informations. La réactivité auprès de nos clients est devenue une préoccupation permanente. Paradoxalement elle nous éloigne aussi d’eux. Les informations comptables et opérations sont désormais accessibles à nos clients à distance puisque sur Internet. C’est à distance que se joue le plus gros de notre relation désormais.

LA CHANCE D’UN ROLE ACCRU DE CONSEIL

Au cœur de la robotisation et face à des données pléthoriques accessibles sur internet, il faut désormais chercher à les maîtriser. La toile ne résoudra pas tout et le robot va accroître le problème entre les clients et le Cabinet. Cette transition digitale augmente le nombre de contacts avec le client qui a désormais besoin d’une interprétation des chiffres obtenus en instantané. Face à ce changement profond, nous objectons deux nécessités : formation et pédagogie de nos clients. Convaincus de l’intérêt faire comprendre le bénéfice de ces nouveaux process à nos clients. Nous avons un rôle de conseil accru à jouer. Notre rôle d’expertise continue à prendre toute sa valeur.
Efforçons d’y voir non une menace mais une chance d’évoluer avec vous et restons alertes aux préjudices financiers des menaces via Internet étroitement liée à cette digitalisation.

Laisser un commentaire

Top
Tweetez
Partagez