DECLARATION DE REVENUS 2018 ET PRELEVEMENT A LA SOURCE : ON VOUS TESTE

Aujourd’hui, mardi 10 avril 2018 marque le début de la campagne de déclaration 2018 de l’impôt sur le revenu. Il s’agit de la dernière – sauf dérogation – avant le passage au prélèvement à la source  censé entrer en vigueur au 1er janvier 2019. Le montant de vos impôts sera retenu directement sur votre fiche de paie (pour les indépendants, des acomptes seront prélevés). Votre salaire net va donc « diminuer » mais en apparence seulement : en réalité, le calcul de l’impôt n’étant pas modifié, vous ne paierez rien en plus par rapport au système précédent. Pour savoir combien vous devez payer, le fisc va calculer votre « taux de prélèvement à la source » à partir de votre déclaration 2018. Or, elle vient d’arriver dans votre boîte aux lettres. C’est ce taux qui sera, sauf opposition de votre part, transmis à votre entreprise à la fin de l’année, et qui s’appliquera en janvier prochain. Malgré ce changement, il faudra toujours remplir une déclaration de revenus en avril-mai de chaque année.

Bon à savoir

i

Du fait d’un bug informatique, le montant des revenus indiqué sur la déclaration pré-remplie a, pour 500 000 foyers, été sous-évalué. Le problème a été identifié assez tôt pour rectifier les formulaires en ligne. Les versions papier, qui arriveront dans les boîtes aux lettres aux environs du 15 avril, n’ont, en revanche, pas pu être corrigées à temps. Elles seront donc complétées, quelques jours après, via un rectificatif.

Ai-je du temps pour déclarer mes impôts ?

Est-ce que je suis obligé de déclarer mes revenus en ligne ?

Est-ce que 2018 sera une année fiscale « blanche » sans rien à payer ?

Laisser un commentaire

Top
Tweetez
Partagez